En dialogue avec Bakhtine : carnavalisation, carnavalesque et carnaval au cœur du roman

Date

2007-08-16T01:15:42Z

Authors

Shaw, Aimie

Journal Title

Journal ISSN

Volume Title

Publisher

Abstract

Ce mémoire traite de la notion de carnavalesque, qui fut proposée par le théoricien russe, Mikhaïl Bakhtine dès les années 1920. A partir de l’étude de la tradition orale des carnavals au Moyen Age et à la Renaissance en France, Bakhtine postule que la littérature peut être le lieu d’une subversion de la pensée vis-à-vis de la société. Opposant culture classique et culture populaire, Bakhtine définit le lien dialectique par lequel monde officiel et monde carnavalesque s’unissent et s’excluent mutuellement. Passer de la tradition orale des spectacles du carnaval à la tradition écrite du carnavalesque littéraire suscite et suppose la participation, mieux, la carnavalisation, du lecteur. A cette fin, le Gargantua de Rabelais, œuvre lue par Bakhtine, illustre le rapport étroit entre texte et lecteur. Ce lien permet d’aborder le dialogisme ; caractéristique essentielle du genre romanesque et de la réception littéraire. Catégorie qui échappe aux cadres fixes du genre, de style, du registre, le carnavalesque mérite une étude en soi.

Description

Keywords

Bakhtine, Réception littéraire, Carnavalesque, Carnaval, Rabelais, Théorie littéraire

Citation